- Timbre & Dent


Danielle CASANOVA  

 

 

 


 

 


Danielle CASANOVA

   

Résistante française 
morte en déportation
(1909-1943)

 


 


 

 Allemagne Orientale 
n° 594
France
n° 2259

 

Vincentella Perini, connue sous le nom de Danielle Casanova, résistante française, est née le 9 janvier 1909 à Ajaccio (Corse). 

Elle débuta ses études de dentisterie à Paris en 1927 à l'Ecole Garancière, et travailla à Paris et à Villejuif. 

Ses activités politiques dans une association d'étudiants le fit participer à New York, en 1938, au premier Congrès Mondial pour la Paix. Elle fut active dans la résistance. Le 14 juillet 1941, elle participa à un démonstration contre l'occupation allemande. Elle fut aussi responsable d'un journal clandestin " La Voix des femmes ". Le dimanche 11 février 1942, elle fut arrêtée et torturée par la Gestapo. elle fut emprisonnée à Romainville et déportée à Auschwitz où elle mourut de typhoïde le 10 mai 1943. 
Elle avait écrit, peu de temps avant sa mort : « Je suis heureuse, de cette joie que me donne la haute conscience de n'avoir jamais failli. »

Devenue un symbole de la Résistance des femmes à travers le monde, on a oublié aujourd'hui que cette militante communiste corse était à l'origine de la création des Jeunes Filles de France, mouvement qui a été déterminant pour l'évolution des femmes dans la société française, et qui est devenu l'Union des femmes françaises après la guerre.  

Son nom a été donné à une rue à Paris dans les 1er & 2e arrondissements : rue Danielle CASANOVA,  connue depuis 1806 sous le nom de Chemin sous la Ville, en 1841, elle devient rue des Bergères. Elle porte son nom actuel depuis 1945.

 FDC

 

 

 

 

France

 

 

Retour les Femmes


 


 



Retour au sommaire

Copyright © HA.2000-2030

: 16/01/2020